L’abdominoplastie, souvent appelée « chirurgie du ventre » ou plastie abdominaleest une intervention qui vise à aplatir et façonner l'abdomen en enlevant l'excès de graisse et de peau, et en resserrant les muscles.

Les meilleurs Candidats à l'abdominoplastie

Image module

Les meilleurs candidats à opter pour une abdominoplastie doivent être en bonne condition physique pour pouvoir subir une intervention lourde et invasive comme la plastie abdominale.

Les personnes souffrant d’un relâchement cutané et musculaire du ventre dû aux fluctuations de poids, à l’âge ou surtout aux grossesses sont souvent les plus concernées par ce type d’interventions.

L’abdominoplastie peut également être utile pour les femmes qui ont perdu l’élasticité de la peau du ventre et dont les musclessont distendus à cause de la grossesse. Les résultats de l’abdominoplastie peuvent être altérés par les fluctuations du poids et les grossesses ultérieures.

Le chirurgien vérifie avec la patiente lors de la consultation préopératoire si elle envisage de tomber enceinte prochainement ou si elle a l’intention de perdre beaucoup de poids. Dans ces cas, il est parfois préférable de reporter cette intervention pour après.

Un traitement personnalisé pour des résultats esthétiques optimaux

Dr Anas Gherissi prend le temps lors de chaque consultation préopératoire de répondre aux questions de ses patientset d’expliquer avec précision les détails de l’intervention. Il vous dédie un traitement entièrement personnalisé qui tient compte de vos objectifs spécifiques et de votre corps.

Le principe de cet acte chirurgical :

L’abdominoplastie corrige trois types de problèmes :

  • Le relâchement cutané qui se traduit par l’excès de peau.
  • L’excès de graisse (qui sera traité par une liposuccion)
  • Et la distension musculaire, ce qui corrigera le tonus de la paroi abdominale.

Eventuellement, une cure d’une hernie ombilicale ou d’une éventration est possible et même recommandée au cours de la même intervention.

Les abdominoplasties durent de deux à trois heures et sont pratiquées sous anesthésie générale. Cette procédure peut être effectuée sur une base hospitalière ou ambulatoire, selon la complexité de votre chirurgie et la recommandation du chirurgien.

Selon le degré de relâchement de la peau du ventre, on décrit classiquement trois types d’intervention :

L’abdominoplastie classique qui implique deux incisions :
une horizontale au-dessus du pubis, sa longueur varie en fonction de la peau tombante, et une autre autour du nombril. Ils vont séparer la peau des muscles abdominaux pour retirer la peau excédentaire et donner un abdomen plus ferme et une taille plus fine.

Le mini lift abdominal ou ce que l’on appelle l’abdominoplastie partielle

L'abdominoplastie partielle
ou « la mini-abdominoplastie», est similaire à la procédure abdominale normale
L'abdominoplastie partielle, ou « la mini-abdominoplastie», est similaire à la procédure abdominale normale, sauf qu'elle implique une incision plus courte et que la peau n'est soulevée que vers le nombril, qui n'a pas à être déplacé. Cette procédure est idéale pour les patients qui ont besoin d'un peu d'amélioration afin d'atteindre les résultats souhaités.
L'abdominoplastie en fleur de Lys
Dans les cas de patients ayant perdu beaucoup de poids après une chirurgie bariatrique
L’abdominoplastie en fleur de Lys : Dans les cas de patients ayant perdu beaucoup de poids après une chirurgie bariatrique, le relâchement de peau peut être dans deux axes : horizontal et vertical.
Le seul traitement est une abdominoplastie avec deux cicatrices : une verticale allant de l’appendice xiphoïde au pubis et une horizontale allant d’une hanche à l’autre.
Vous pouvez discuter des différences entre ces procédures
ainsi que peser leurs avantages et les risques avec le chirurgien...
Vous pouvez discuter des différences entre ces procédures, ainsi que peser leurs avantages et les risques avec le chirurgien, afin de décider quelle procédure sera la plus adapté pour vous.
  • Les suites opératoires d’une chirurgie de la paroi abdominale
    Après la chirurgie, des vêtements de compression sont utilisés et un tube de drainage temporaire peut être inséré sous la peau pour évacuer l'excès de liquide du site chirurgical. Le temps de récupération varie de deux à quatre semaines. Vous devriez limiter l'activité intense pendant au moins six semaines. DrGherissivous donnera des instructions spécifiques pour votre rétablissement. Suivre ces instructions vous aidera à accélérer votre rétablissement et à réduire le risque de complications post-opératoires.
  • Le résultat d’une abdominoplastie
    Une abdominoplastie vous fait perdre jusqu’à deux tours de taille et vous permet d’avoir une zone abdominale plus plate et plus tonique qui correspond aux contours naturels de votre corps. Une liposuccion des poignées d’amour vise à mieux définir le tour de taille. La plastie de la paroi abdominale amélioreainsi votre apparence et votre confiance en vous en vous donnant un aspect plus jeune et plus mince. Les résultats de cette procédure sont immédiatement visibles et continuent à s'améliorer. En suivantun régime alimentaire plus équilibrée avec un exercice régulier, les résultats seront durables. Les cicatrices vont s'estomper avec le temps.

Les risques liés à une abdominoplastie

Bien que rares, les complications post-opératoires sont possibles suite à toute intervention chirurgicale. Ils peuvent inclure une infection et une mauvaise cicatrisation, ce qui peut nécessiter par fois le recours à une intervention chirurgicale supplémentaire. Pour cela, il est très important d’arrêter de fumer avant et après l’intervention. Un diabète doit être bien équilibré.

 

Les patients qui ont déjà subi une chirurgie abdominale doivent savoir que leurs anciennes cicatrices peuvent être enlevées si elles sont situées au-dessous du nombril.

 

La Phlébite et l’embolie pulmonaire : Le sang peut s’amasser sous forme de caillots qui peuvent se diriger vers lespoumons et être à l’origine de difficultés respiratoires. La prévention se fait par l’usage des bas de contention pendant et après la chirurgie, par le lever le lendemain de l’intervention, et par l’usage des médicaments anticoagulant.Il est fortement conseillé d’arrêter la prise de contraception orale pour diminuer le risque thrombo-embolique.

 

Image module